Un écureuil AS350 B2 survole la mer au coucher du soleil

La licence de pilote privé d’hélicoptère ou PPL(H) s’obtient après une formation théorique et pratique.
Elle permet d’agir en tant que Commandant de Bord d’un hélicoptère évoluant en aviation générale selon les règles du vol à vue (VFR).

La formation pour devenir pilote privé d’hélicoptère ne nécessite aucune évaluation préalable et s’adresse à :

  • des néophytes sans expérience aéronautique âgés d’au moins 14 ans ;
  • des élèves ayant débuté et/ou interrompu cette formation ;
  • des pilotes brevetés avions désirant être également brevetés hélicoptère.

Le nouveau licencié pourra emmener des passagers sous réserve d’expérience récente satisfaisante.
La formation PPL(H) sera associée à la qualification de type de l’hélicoptère utilisé lors de la formation (ROBINSON R44 II).

Organisation de la formation PPL(H)

Le manuel de formation PPL(H), créé conjointement par la FFH et la DGAC, décrit l’organisation de la formation à la licence de Pilote Privé Hélicoptère. Il est associé à un livret de progression stagiaire permettant le suivi de la formation de chaque élève pilote.

Ces documents sont déclinés des textes législatifs à respecter parus au Journal Officiel de l’Union Européenne, AIRCREW et AMC & GM (Acceptable Means of Compliance & Guidance Material).

Chaque élève possède également un carnet de vol.

La formation doit être cohérente et permettre une progression satisfaisante du stagiaire. Elle s’articule autour :

  • d’une formation théorique sous forme de modules correspondant à une matière enseignée ;
  • d’une formation pratique sous forme de modules :
    • correspondants à un ou plusieurs vols ;
    • regroupant un ensemble de leçons cohérentes ;
    • regroupant des exercices requis par l’AMC & GM ;
  • de « Briefings Longs » : cours théoriques associés à la formation pratique ;
  • de « Briefings Courts » : cours spécifiquement associés à un vol, réalisés avant et après le vol ;
  • d’un crédit de temps de travail personnel : travail personnel à fournir par l’élève lors de sa formation.

Epreuves et examens

Les contrôles de progression permettent de s’assurer du niveau de compétence atteint par le stagiaire. Ils sont associés à un module.

  • Contrôle de progression « phase maniabilité », avant le lâcher « 1er solo ».
  • Contrôle de progression « phase navigation », avant le lâcher « 1ère navigation solo ».

Les contrôles d’admissibilité permettent de s’assurer du niveau de compétence et de performance atteint par le stagiaire avant la présentation à un examen théorique ou pratique.

  • Contrôle d’admissibilité « théorique PPL(H) ». Requière l’obtention d’un score supérieur à 80% pour assurer une marge suffisante par rapport au score de 75% requis lors de l’examen.
  • Contrôle d’admissibilité « test PPL(H) » lors d’un vol spécifique.

Critères de réussite à l’examen théorique

Le candidat doit obtenir un taux de réussite de 75% par matière. Il peur présenter chaque matière au maximum 4 fois, l’ensemble des matières devant être validées en 6 cessions maximum dans un délai de 18 mois.

 

Critères de réussite à l’examen pratique

Le candidat doit satisfaire aux exigences évaluées en test PPL(H) avec le niveau de performance requis tel que précisé sur les formulaire.


Formation théorique

Elle est assurée en E-learning par l’institut MERMOZ.

Un stage obligatoire de 10 heures en salle de cours dans nos locaux, préparé avec le Responsable Pédagogique du Rotor Club Formation.

L’accès à la formation en ligne via 132 leçons comportant :

  • un module de 10 à 15 minutes
  • un résumé de cours
  • un quiz de 3 questions

regroupées en 13 matières avec un entrainement QCM pour chacune d’entre elles.

2 épreuves avec examen blanc identique à celui de la DGAC (même interface, même temps et même nombre de questions) à la fin de chaque épreuve

  1.  : quatre matières communes avec le PPL(A) (avion)
  2.  : neuf matières spécifiques à l’hélicoptère

L’instructeur bénéficie d’un accès pour suivre l’évolution des stagiaires.


Matières

  • Droit aérien et circulation aérienne
  • Connaissance des aéronefs (Cellule et systèmes, électricité, motorisation, équipements de secours)
  • Connaissances des aéronefs (instrumentation)
  • Masses et centrage
  • Performances
  • Préparation et suivi du vol
  • Performance humaine
  • Météorologie
  • Navigation
  • Radionavigation
  • Procédures opérationnelles
  • Mécanique du vol
  • Communications VFR

La durée totale de la formation théorique est au minimum de 60 heures, correspondant à l’équivalent de la durée totale des cours, d’une formation de 10 heures en « présentiel » et de celle du crédit de temps de travail personnel.

Formation pratique

Elle est assurée par un instructeur du Rotor Club Formation sous la responsabilité du Responsable Pédagogique et cumule :

  • 62 heures de formation au sol dont 18 heures de Briefings Longs, 23 heures de Briefings Courts (avant et après vol) et 21 heures de travail personnel ;
  • 45 heures (minimum) de formation en vol dont 35 heures en double commande et 10 heures en solo supervisé.

Le minimum de la formation pratique cumulée est porté à 50 heures en raison des dispositions réglementaires actuelles de l’aérodrome de Lognes-Emerainville.

Avant le décollage dans le cockpit d'un R44
Posé au hangar HEP, un élève effectue la mise en route d’un Robinson R44 sous la surveillance de l’instructeur

La durée réelle de la formation pratique (en moyenne de 58 h), notamment en ce qui concerne les heures de vol, sera fonction du niveau de l’élève lorsqu’il débute sa formation (formation commencée et interrompue – breveté avion…) et de ses capacités de progression et d’intégration des techniques spécifiques de pilotage d’un hélicoptère.

Elle se décompose en 3 phases ponctuées par les 3 contrôles déjà mentionnés.


Phase de MANIABILITE

Vol en double commande = 23h
Vol en « solo » = 4h
Briefings Longs = 9h
Briefings Courts = 15h
Travail personnel = 3h

  • Découverte de l’hélicoptère – Sécurité – Mise en œuvre – Vol d’accoutumance – Effets des commandes
  • Rappel sécurité – Préparation d’un vol et après vol – Variation de puissance et d’assiette – Procédures d’urgence – Vol horizontal rectiligne
  • Montée et descente – Virages moyenne inclinaison, montée, descente Les procédures radio sont systématiquement étudiées à partir du module 3
  • Vol stationnaire, décollage et mise en stationnaire – Stationnaire et virages sur place, atterrissage
  • Transition du vol stationnaire vers la montée et de l’approche vers le vol stationnaire – Circuit, approche et atterrissage
  • Autorotation de base – Virages sur place – Urgences en stationnaire et en circulation à proximité du sol
  • Translations latérales et arrière en stationnaire
  • Perfectionnement autorotation – Atterrissage en panne moteur simulée
  • Transitions – Arrêts rapides
  • Approche à forte pente et à puissance réduite et poser
  • Vol stationnaire hors effet de sol – Vortex

Phase de NAVIGABILITE

Vol en double commande = 12h
Vol en « solo » = 6h
Briefings Longs = 7h
Briefings Courts = 7h
Travail personnel = 16h

  • Navigation,  estime élémentaire, AD non contrôlé – Pratique de l’atterrissage forcé
  • Navigation, le cheminement (AD contrôlé) – Virages serrés – Perfectionnement des décollages, atterrissages et des transitions – Puissance limitée
  • Zones exigües (interruption volontaire du vol)
  • Navigation, radionavigation
  • Sol en devers – Procédures d’urgence
  • Pilotage de base aux instruments
  • L’utilisation de la radio est vue pendant l’ensemble des modules de navigabilité

Phase de REVISION ET TEST PPL

Vol en double commande = 0 à 2h
Vole en « solo » = 0 à 3h
Briefings Longs = 2h
Briefings Courts = 1h
Travail personnel = 2h

  • Contrôle des compétences avant le test blanc PPL
  • L’utilisation de la radio est vue pendant l’ensemble des modules de perfectionnement

Le livret de progression

Ce livret regroupe les éléments suivants :

  • la fiche de renseignements de l’élève ;
  • la justification d’exécution de la formation pratique ;
  • la justification d’exécution des Briefings Longs ;
  • le bilan de la formation théorique et pratique ;
  • la liste des leçons acquises ;
  • les fiches de progression de vol.