Apprendre les gestes réflexes du pilotage

Comment faire comprendre concrètement et de manière durable le principe d’action-contre action qui régit le pilotage d’un hélicoptère ? Comment maîtriser les réflexes trop abruptes des pilotes débutants quand ils apprennent le vol stationnaire ? C’est en voulant répondre à ces questions d’une manière pratiques que Stéphane Buy a inventé le simulateur de vol stationnaire.

Cet objet composé d’un plateau mobile carré de 30 cm de côté est actionné par une poignée d’alouette 2 et reproduit les mouvements de tangage (avant arrière) et de roulis (translation gauche-droite). En effet, s’exerçant à faire rouler la bille d’acier puis en l’immobilisant, on acquiert les bons réflexes. La sensibilité de la poignée est très proche de celle du manche cyclique d’un véritable appareil, et ceci pour un coup bien moins élevé que lors d’un vol réel !

Plus qu’un simple jeux d’adresse

Si le simulateur a des allures de jeux, il n’en est nullement question. Il rassemble tous les symptômes du vol stationnaire :

  • donne le sens des commandes roulis et tangage ;
  • inculque l’inertie réelle, car l’arrêt de la bille n’est pas instantané ;
  • apprends à opérer des mouvements précis dans la difficulté liée au stress. On retrouve cet état psychique lorsque l’on doit piloter à proximité d’un obstacle par exemple ;
  • permet d’imprimer les effets de sur-contrôle, principal défaut des débutants : la bille ou l’hélico font des va-et-vient incessants.

Avant un vol découverte proposé par notre école de pilotage, vous vous exercerez dix minutes sur le simulateur.

Entraînez-vous chez vous

Pour commander un simulateur de vol stationnaire ou pour toute information, appelez au +33 672 926 849.

Vous recevrez rapidement votre simulateur en kit avec une notice de montage.

Démonstrations